Livraison gratuite dans toute la France
Veste militaire N-1 Deck Jacket

Veste militaire Navy N-1 Jacket

de lecture

Introduction

Dans la continuité de notre récit sur la veste militaire M-65, véritable « OG » de style militaire, nous retournons encore plus loin dans les livres d’histoire pour explorer un autre vêtement classique avec ses origines provenant du champ de bataille. Cette fois, nous prenons les hautes mers, préparez votre imperméable et continuez à lire.
Il existe peu de vêtements d’extérieur qui peuvent se vanter d’une histoire de près de 80 ans, avec leur design, leur fonctionnalité et leur style, toujours adaptés à la modernité. Les considérer comme un « classique » n’a peut-être pas assez de poids pour ces pierres angulaires de notre garde-robe et nous fermons les yeux sur eux, car nous voyons tellement de reproductions ou de réinterprétations. Mais nous allons passer du temps à regarder l’histoire d’un vêtement qui a vraiment mérité sa place parmi les plus grands, la veste de pont N-1 de la marine américaine dit la N-1 Deck Jacket en anglais.

Veste militaire N-1 Deck Jacket
Veste N-1 Deck Jacket porté par un marin américain

Des avant-postes de l’Atlantique Nord aux arrêts des stations de l’Alaska, l’humble caban était le vêtement de choix pour lutter contre le froid avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Déjà en service de longue date, le caban avait subi un certain nombre d’itérations au cours des premières décennies du vingtième siècle. Cependant, ses principes de conception clé sont restés les mêmes et ils le sont encore à ce jour. Fabriqué à partir d’un corps de laine épais bleu marine, avec un double boutonnage sur le devant, deux poches poitrine, un grand col rabattable (avec fermeture à la jugulaire pour les vents glacials lorsque le col était relevé), des doublures de poches en velours côtelé marron et une décoration limitée, c’était un vêtement d’extérieur militaire magnifiquement fonctionnel et sobre.

Caban US navy
Veste caban porté par un marin

La naissance de la N-1 Deck Jacket

Sortant des années 1930, à une époque de ralentissement économique et de dépression, la marine n’avait pas vu de développement significatif dans ses uniformes depuis de nombreuses années. Ayant un retard conséquent, la marine américaine profite de la Seconde Guerre mondiale pour développer trois nouveaux vêtements distincts pour différents environnements.

Ceux-ci incluraient les temps froids, les temps humides et le temps tropical. Avec des navires stationnés partout de Dutch Harbour à Oahu et de l’Atlantique Nord à la Méditerranée, un uniforme était nécessaire pour chaque type d’environnement. D’après les preuves photographiques et l’étude de l’histoire, il est clair que l’uniforme pour temps froid, communément appelé maintenant N-1, était le plus populaire utilisé par les marins américains pendant la Seconde Guerre mondiale.

Marins américain portant des veste N-1 Deck Jacket
Marin américains dans un bateau de débarquement

Développé en 1943, le système N1 comprenait la désormais célèbre veste de pont, une salopette à bretelles et un « caque » souple avec un devant en pointe. Toutes les pièces peuvent être portées indépendamment les unes des autres, ou associées à d’autres articles d’uniformes si nécessaire. Le casque comportait un timbre « USN » audacieux sur la couverture du cou arrière, avec une jugulaire et un devant en pointe. Tandis que les salopettes à bretelles et les bretelles étaient confectionnées dans un style de vêtements de travail traditionnel et fortement isolées. Protégeant les marins du vent glacial et des températures extrêmement basses, il a sauvé de nombreux marins de l’environnement naturel difficile que ce soit en mer ou sur terre.

En raison de l’impraticabilité des combinaisons, même si elles étaient bien conçues et fonctionnelles, un marin ne pouvait pas les porter 24/7. Une veste arrivant à la taille qui offrait chaleur et confort en revanche est devenue une seconde peau.

Veste militaire N-1 Deck Jacket
Paul Newman une veste militaire N-1 Deck Jacket

Conception de la veste N-1

La veste de pont N-1 était fabriquée à partir d’un revêtement extérieur résistant en « tissu jungle » qui était associé à une doublure en alpaga chaude. Le tissu de la jungle est également connu sous le nom de « Bedford Cord ». Nommé d’après la ville de Bedford en Angleterre, c’est un tissu durable qui ressemble à du velours côtelé. Le tissage a de faibles arêtes longitudinales, mais sans les fils de remplissage qui font la caractéristique distincte du velours côtelé du pays de Galles. De couleur olive terne ou « kaki », la veste a à peine changé pendant les années de guerre. Témoignage de sa conception parfaite, nous pouvons voir des preuves du port de la N-1 de nombreuses années après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Une version antérieure de la veste existait cependant, dans un bleu marine, mais elle a été rapidement remplacée par son homologue kaki. Très recherché au sein de la communauté des collectionneurs, un exemple original du N-1 bleu est extrêmement difficile à trouver, quelle que soit sa condition, car elles n’ont été produites qu’en petit nombre et avaient une durée de vie très courte. La veste comportait une jupe à cordon de serrage, des poignets tempête et un col à jugulaire caché. Elle était à la hauteur des hanches avec deux poches latérales et la chaleur du col en alpaga donnait à la veste son profil emblématique.
Veste militaire N-1 Deck Jacket

Lorsque la veste N-1 a été publiée, il y avait peu de parures décoratives. Un pochoir noir sur la poitrine gauche indiquait « U.S.N » en caractères gras de 3 pouces, indiquant que le porteur était membre de cette force de combat de premier plan. De plus, une étiquette blanche dans le cou indiquait la référence officielle du vêtement avec une date et un numéro de contrat. Mais il n’a pas fallu longtemps aux compagnons de bord pour personnaliser la N-1 à la manière des marins. Souvent peint ou au pochoir avec le nom d’un navire au revers, il était également courant de montrer où le propriétaire s’était rendu en mer. Ces « arrêts de gare » étaient un signe du statut d’un vétéran et ajoutaient une touche unique à la veste par ailleurs propre du marin.

Veste N-1 Deck Jacket

De l'armée à la vie civile

Le N-1 a été utilisé dans tous les théâtres de la guerre, y compris l’Europe, la Méditerranée et le Pacifique. En plus du personnel de bord, les brigades de la marine, les équipes de débarquement et les patrouilles à terre portaient également la veste. C’était un vêtement qui était tout aussi à l’aise sur terre que sur mer. Étant une veste si élégante, polyvalente et fonctionnelle, elle a même trouvé son chemin vers d’autres branches de service et a été « réquisitionnée » des dépôts de ravitaillement naval. La veste a été portée jusque dans les années 50 et 60, même après avoir été officiellement remplacée par des vêtements successifs.

De retour chez eux aux États-Unis, alors que de nombreux vétérans de la guerre se sont installés dans la vie civile, nombreux ont emporté leurs vestes N-1 de pont vénérées avec eux. Utilisée dans les fermes et les usines à travers l’Amérique, la fonctionnalité de la veste devenait une partie de l’uniforme civil. Mais la veste a vraiment pris son envol sur les lacs salés de l’Utah et les autoroutes de Californie. D’El Mirage à San Bernardino, les clubs de motards hors-la-loi et les coureurs de Hot-rod ont favorisé la N-1 pour sa chaleur lors de la vitesse à travers les marais salants ou dans les rues d’Oakland. Même Hollywood a pris note des indices de style indéniables des vestes, avec des stars de l’écran James Dean et Paul Newman portant la N1.

Motard hors la loi portant la veste militaire N-1 Deck Jacket
Motard hors la loi portant une veste militaire N-1 Deck Jacket

Fin de carrière...

La veste est restée en service jusqu'aux années 1960 lorsqu'elle a été remplacée par la veste de pont A2 (à ne pas confondre avec la veste de vol A2), un témoignage de son design et de sa fonctionnalité d'origine. La principale différence avec les variantes d'après-guerre était la couleur vert plus foncé et ce sont ces vestes qui ont été officiellement désignés «N-1» sur l'étiquette au col (les versions de guerre ne mentionnaient que la taille, le numéro de série et le «Département de la marine»). Mais au cours de sa carrière, la N-1 a très peu changé et a conservé ses spécifications d'origine.

Avec sa place historique et la mode masculine classique dans le monde de la mode actuel, la veste de pont N-1 n'a jamais été aussi populaire. Avec des vêtements originaux atteignant le millier de dollars sur le marché vintage et chaque jour une version revisité ou une reproduction de ce classique est publiée. La veste de pont N-1 n’est pas seulement un vêtement militaire intemporel, c’est une pierre angulaire de la garde-robe de l’homme moderne. Près de 80 ans plus tard, elle résiste toujours à l'épreuve et peut paraître classique et contemporain, quel que soit l'environnement.

Conclusion


Chez Destockage Vintage nous avons les reproductions les plus pure de la N-1, vous pourrez les retrouvez sur notre boutique en plusieurs coloris, en vert kaki, en bleu Navy, en beige ou encore en Kaki. Les reproductions de cette veste bien-aimée sont composées d'un revêtements extérieur en toile "Jungle"  100% coton avec une doublure 80% laine et 20 % polyester afin d'être toujours au chaud même durant les vents d'hiver. La veste se ferme avec une fermeture éclaire avec un rabat un bouton pour plus d'isolation.

destockage-vintage.fr

Merci d’avoir lu cet article et n’hésiter pas à lire nos autres articles !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.